Quartier rouge

Quartier rouge

Qui dit Quartier rouge, dit Paris XXème. Echo d’une enseigne fréquentée des années durant, quand l’atelier en cave jouxtait le cimetière Père-Lachaise à deux pas du comptoir. Le Bar de la réunion sis rue de bagnolet, dénommé ainsi en mémoire des anarchistes qui s’y réunissait pendant La Commune, est resté pendant longtemps un rade d’habitués cœur-rouge tête-noire, tenu par des berbères au yeux bleus, où se croisait la gente artistique désargentée du village. Elle arbore aujourd’hui l’étoile du Commandante pour les bobos qui ont pris d’assaut le quartier et est devenue un bar-resto branché. Fil qui courre des années 1980 aux années 2020 ? Le soleil de fin d’après midi qui inonde de son or la terrasse et les séances de jazz les vendredis soirs. Le patron est toujours berbère, parfum de Shéhérazade dans les airs.

Parcours des rues qui mènent au comptoir avant plongée dans l’Espace

MAKE ART NOT WAR !

(Note : un clic sur une image active la visionneuse. Touche ESC pour revenir à la page)

2 thoughts on “Quartier rouge

  1. La verve du baroudeur est le meilleur guide pour pénétrer dans cet univers d’amour libertaire où les têtes de mort nous sourient ! Ah !la silhouette avec la capuche rouge qui va vers la croix christique pour nous rappeler qu’un mec à versé son sang pour que nous nous aimions ! Mais qu’est ce qu’on est con vu qu’on n’a toujours pas compris !

    1. Un com qui claque ! YOP ! Et aussi un autre exemple d’image qui fuite dans un cadre (voir réponse en Rose avenir). La croix t’évoque ici Jésus ? Bien sur ! Qui ne la voit pas ainsi ? Et bien moi. Je l’ai posé en fin de ligne comme croix erigée pour signifier la mise au tombeau d’un corps jaune qui se lève sur fond rouge. Comme un prélude à sa résurrection ? De Jésus aux Gilets fluo il y a un fil tendu entre deux eaux qui se rejoint ICI sur ce site. Mes images ont aussi une charge politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *